Les évolutions du commerce mondial

  • Accroissement des échanges : globalement taux d'augmentation > taux de croissance du PIB mondial, Valable pour tous les postes et même les services.
  • Poursuite du développement des FTN et apparation de FTN du Sud comme Daewoo (Corée du Sud) ou Arcelor Mittal (Inde). Lecture = explosions des IDE dans le cadre global d'explosion des flus de capitaux. 
  • Extension de la DIPP (division internationale du processus de production dont la poupée Barbie est l'exemple emblématique mais aussi l'iPad ou Airbus).
  • Développement du commerce intra-branche qui concerne des produits similaires, par exemple des Peugeot contre des Mercédes. Cela rend compte du goût des consommateurs pour la diversité et des stratégies de différenciation des firmes conservant ainsi le monopole sur des types spécifiques de produits. Ce n'est pas Mercedes qui produit les Renault Clio par exemple mais bien Renault.
  • Phénomène de régionalisation, cf. triade et en particulier l'UE où les 2/3 des échanges des pays européens est un commerce intra-zone.
  • Contexte de libéralisation des échanges avec l'OMC.
  • Attention toutefois à la recrudescence d'un protectionnisme d'un nouveau genre: guerre des monnaies avec la sous-évaluation du yuan par exemple, imposition de normes, etc. et les tentations d'un produire "local" sous couvert de réindustrialisation. 
  • Globalisation de plus en plus poussée et finalement incontrôlable dans sa dimension financière comme l'a illustré la crise des subprimes et la chaîne mondialisée de titrisation. 

Voir aussi sur le site : http://eco-mouv.e-monsite.com/pages/dictionnaires/globalisation-financiere.html

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site