Accueil

 

Ce site a été conçu à l'origine pour mes élèves de Terminale. Si les thèmes abordés sont essentiellement ceux concernés pour le baccalauréat, ils embrassent toutes les dimensions des sciences sociales, au delà du lycée.  

 

Note du concepteur, Daniel Longuépée, professeur de Sciences économiques et sociales.

Correction du DS1 en AMPHI

Programme : Le PIB et ses limites, les politiques conjoncturelles, les courants de pensée et la méthodologie des épreuves du BAC.

I – Le calcul du PIB et les limites du PIB

Une entreprise fabrique 10 000 vélos qu'elle vend 300 euros pièce. Pour réaliser sa production, elle fait un certain nombre de dépenses : 
- achat d'acier : 350 000 euros 
- paiement de l'électricité nécessaire à la production, à l'éclairage et au chauffage : 210 000 euros 
- paiement des impôts liés à la production : 75 000 euros 
- paiement des pneus à Michelin : 15 000 Euros

- achat de selles : 15 000 euros 
- achat de peinture : 180 000 euros 
- paiement des salaires : 1 445 000 euros 
- achat de câbles pour les freins : 10 000 euros 

 

1) Quel est le chiffre d'affaires de l'entreprise?

10 000 x 300 = 3 millions d'euros.

2) Quel est le montant de ses consommations intermédiaires?

350000+210000+15000+15000=180000+10000 = 780000 euros.

3) Quel est le montant de sa valeur ajoutée?

3000000-780000 = 2220000 euros.

4) Retrouvez le montant du bénéfice de l'entreprise (EBE) sachant que c'est ce qui lui restera du partage de la valeur ajoutée.

2220000 – 75000 – 1445000 = 700000 euros.

 

II – Les politiques conjoncturelles.

 

Dissertation

Les politiques de relance sont-elles toujours efficaces ?

 

Travail à faire : trouver le titre des parties et des sous-parties.

I – Si les politiques de relance peuvent être efficaces …

II - … elles ont aussi des limites et des inconvénients.

A) Le multiplicateur keynésien et la relance de la croissance économique …

A) Accroissement des déficits et de l'endettement.

B) … pour faire diminuer le chômage

B) Inflation et déeficit extérieur.

+

EC1. Mobilisation des connaissances

Vous caractériserez et distinguerez les politiques monétaire et budgétaire

“Distinguerez” : POL MON = utilisation des instruments monétaires, politique conventionnelles (taux directeur, réserves obligatoires, règles prudentielles) et non conventionnelles (quantitative easing : facilités de paiement) pour agir sur la quantité de monnaie en circulation ; POL BUDG = utilisation des recettes et des dépenses de l'Etat afin de réguler l'activité économique.

“Caractériserez” : 2 grands types de politiques, DE RIGUEUR : lutter contre l'inflation, les déficits extérieurs pour notamment rétablir la compétitivité des entreprises, POL MON RESTRICTIVE : hausse du taux directeur, des réserves obligatoires, POL BUDG DE RIGUEUR : baisse des dépenses publiques (moins de programmes d'investissement, non remplacement des fonctionnaires partant à la retraite, baisse des minimas sociaux, de l'APL, des pensions retraites), hausse des recettes (hausse des impôts sur le revenu, de la CSG : contribution sociale généralisée) => risque de hausse du chômage, du mécontentement populaire et donc de non réelection ; DE RELANCE : favoriser la croissance économique pour faire diminuer le chômage, POL MON EXPANSIVE : baisse du taux directeur, des réserves obligatoires, facilités quantitatives, POL BUDG DE RELANCE : hausse des dépenses publiques (programmes d'investissement, hausse des minimas sociaux, embauche de fonctionnaires), baisse des recettes (baisse des impôts) => risques inflationnistes, de creusement des déficits et de l'endettement

 

IV – L’étude de document (EC2)

Vous présenterez le document puis vous caractériserez l’évolution des inégalités des taux d’équipement en ordinateur de la population en France.

Taux d'équipement en ordinateur* à domicile (en %)

 

2004

2014

Ensemble de la population

53

82

Âge

12 - 17 ans

75

98

18 – 24 ans

64

90

25 – 39 ans

65

90

40 – 59 ans

61

88

60 – 69 ans

24

79

70 ans et plus

8

44

Diplôme

Aucun diplôme, ou certificat d'études primaires

21

49

Brevet d’Etudes du Premier Cycle du second degré

49

81

Baccalauréat

61

90

Diplôme du supérieur

78

94

Champ : Ensemble de la population de 12 ans et plus.

Source : Enquêtes « Conditions de vie et Aspirations», CREDOC, 2014.

*Le taux d'équipement en ordinateur correspond à la population équipée en ordinateur rapportée à la population totale de la catégorie.

 

Le document présenté est un tableau statistique évoquant sous forme de pourcentages de répartition l'équipement en ordinateur à domicile de la population française de 12 ans et plus en 2004 et 2014. Ce tableau est issu des enquêtes « Conditions de vie et Aspirations » du CREDOC publiées en 2014.

Les inégalités concernant l'équipement en ordinateur se sont réduites en France entre 2004 et 2014 même si elles sont toujours présentes.

Prenons d'abord les inégalités selon l'âge. Plus on est jeune et plus on est équipé en ordinateur quelque soit l'année de référence. Toutefois s'il y a environ 9 fois plus de Français entre 12 et 17 ans qui ont un ordinateur que de Français qui ont 70 et plus en 2004, en 2014, il n'y en a qu'un peu plus de 2 fois plus seulement. En fait le taux d'équipement des plus de 70 ans a été multiplié par plus de 5 pour gagner 36 points.

De même pour les inégalités selon le niveau de diplôme, qui étaient plus faibles au départ. Plus on est déiplômé et plus la possession d'ordinateur est fréquente. Mais s'il y environ 3,5 fois plus de diplômé du supérieur qui sont équipé que d'individu ayant au maximum un CEP en 2004, l'écart passe de 1 à un peu moins de 2 en 2014. Désormais sur 100 Français sans diplôme ou possédant un CEP, 49 disposent d'un ordinateur.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×