Blog

Le moment Macron

Macron : "Je vous aime !"

Fillon : "Je ne vous demande pas de m'aimer !"

On attendait de Macron qu'il déclare quand même : "Je vous demande de m'aimer !"

Il paraît qu'il a ringardisé toute la classe politique. Juste jeune, médiatique et médiamane. Pour Onfray, il nous a été vendu comme un paquet de lessive. Onfray, lecteur assidu de Bernays ? Peut-être y a t-il une filiation perverse entre Bernays, Goebbels et Macron. Les emportements de ce dernier rapellent curieusement les emballements du moustachu. Qu'importe, les idées ont de toute façon perdu. Il ne reste plus qu'un décor, des foules en délire recevant leurs ordres par SMS. Une belle organisation peut bien tenir lieue de contenu, tant qu'il y a de l'amour, entre lui et son public, entre lui et Brigitte, entre Robert, Alain et Bernard-Henri, ...

En fondant sa campagne sur la demande Macron abandonnerait la vision traditionnelle de la politique basée sur un programme politique structuré où l'offre est déterminante. N'est-ce pas ce pas une définition du populisme ? Se laisser porter par la foule et n'être que la vecteur et le porte parole de ses désiratas du moment ? Mais quel acteur politique n'est pas populiste dans ces conditions ? En tout cas cela annoncerait une paléontologie de la vie politique et la nécessité de changer le discours sur le politique avec en filigrane la fin des idées politiques.

Toutefois il est rétorqué que Macron s'inspire en fait du pragmatisme américain pour lequel à chaque problème il existe une solution et, ce n'est pas précisé que cette solution peut être de gauche ou de droite. Qu'est-ce qui fera la différence alors ? Peut être la sensibilité du dirigeant.

Il a été noté aussi que les mettings de Macron relevaient davantage de la réunion de cadres d'entreprises que de la grande ferveur politique, une fois le show terminé, tout le monde rentre chez soi.

Toutes ces indications ont de quoi inquiéter, voire révulser. D'autres commentaires et perspectives ont déjà mis en avant les modalités d'action des équipes Macron : une attention particulière portée aux sondages, aux enquêtes sur ce qu'attend la population et de lui apporter une offre correspondante. C'est typiquement aller dans le sens de ce que l'on appelle en sciences politique sle vote sur enjeux opposé au vote sur clivage.

Est-ce la fin des idées politiques ? Et si le pragmatisme l'emportait enfin, attendu de leurs voeux ? "Il faudra bien un jour réconcilier tout le monde, gouverner à droite et à gauche selon les cinconstances".

Il ne faut pas oublier cependant que le pragmatisme marquera le triomphe de l'économique c'est-à-dire du modèle libéral dont l'idéal politique est le multiculturalisme, le désenracinement et l'abolition des frontières nationales. Le réel est libéral, ne l'oublions pas, il l'attire à lui comme un aimant et il faudra toute la force de l'action politique pour s'en préserver. D'une certaine manière il n'est pas faux de dire que le choix est entre les nations et la mondialisation. Le reste n'est qu'une question d'argumentation.

Enfin valoriser le pragmatisme c'est favoriser l'état d'esprit américain, c'est abdiquer ce qui fait l'identité de la France, son rationalisme cartésien. Vive les idées même si elles doivent mener au débat et à l'affrontement ! Le pragmatisme n'est pas la panacée. J'en veux l'embarras de l'économiste américain John R. Commons qui en défendant le pragmatisme de la common law c'est-à-dire de l'imposition des meilleurs pratiques, c'est-à-dire des pratiques raisonnables, butait sur l'existence d'une souveraineté populaire pas toujours compatible avec celle des juges. Il suffit de voir aux USA l'importance que prend la nomination d'un juge à la Cour Suprême ou plus récemment en France la manière dont le candidat Fillon a été particulièrement géné dans sa campagne. A quand la proclamation du non-lieu le concernant ?

Voilà pourquoi le moment Macron est un moment populiste d'inspiration atlantiste. Sera t-il libéral et libertaire comme certains l'annoncent ? Osons l'attentisme ...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×